Bureau des Internes de Nantes
Chirurgie Viscérale et Endocrinienne

Coordonnateur Local : Pr Eric MIRALLIÉ (Nantes)

Coordonnateur Régional : Pr Antoine HAMY (Angers)

Interne référent de la spécialité : Frédéric BOREL – frederic.j.borel@gmail.com

Interne référent chirurgie : Aurélie AUMONT – referent.chirurgie.nantes@gmail.com

TERRAINS et MAQUETTE de STAGE à NANTES

10 semestres au total dont 4 de chirurgie digestive validant DESC + 2 ans de post-internat

4 terrains de stage en chirurgie viscérale sur la subdivision de Nantes :

Clinique Chirurgicale Digestive et Endocrinienne (CHU de Nantes, Hôtel Dieu)

Chirurgie oncologique au CRLCC René Gauducheau (CHU de Nantes, Hôpital Nord, St Herblain)

– Chirurgie Digestive au CHD de La Roche sur Yon

– Chirurgie Digestive au CH de Saint-Nazaire

Chirurgie Digestive au CHD du Mans : c’était un terrain de stage commun avec le CHU d’Angers mais qui actuellement est occupé uniquement par des internes angevins, démographie des internes oblige. La situation changera peut-être

Possibilité d’échange HUGO (Angers, Poitier, Rennes, Tours, Brest)

ACTIVITE du SERVICE

NANTES

CCDE (Clinique de Chirurgie Digestive et Endocrinienne, CHU Nantes, Hotel Dieu)

Chirurgie colorectale et proctologie : la grande spécialité de Nantes. Pas tellement de cancers mais beaucoup de ce qu’on voit pas trop ailleurs : les chirurgie pour MICI (iléo-anales ++), chirurgies fonctionnelles, chirurgie robotique… Pour ce qui est de la proctologie, Nantes est à la pointe : hémorroïdes, sphincter anal artificiel (dont le Fénix qui est posé uniquement à Nantes), fistules…

Chirurgie bariatrique : grosse activité, ici on aime la sleeve mais quand ça marche pas y’a le by-pass

Chirurgie endocrinienne : très grosse activité de chirurgie thuroïdienne et parathyroïdienne. Egalement pas mal de surrénales

– Chirurgie hépato-biliaire : activité standard, pas de greffe hépatique

– Chirurgie pancréatique : activité standard aussi. A noter que la greffe pancréatique est faite par les urologues à Nantes donc il y a moyen d’aller se former sur un semestre pour celles et ceux que ça intéresse.

– « Petite » chirurgie : pas beaucoup de hernies/vésicules/éventrations de taille modeste sur le CHU

 

Chirurgie oncologique (CHU Nantes, CRLCC René Gauducheau, Hôpital Nord St Herblain) du cancer, du cancer, et encore du cancer. Activité variée (colon, foie, pancréas, oesophage, estomac….) dont la CHIP (chimiothérapie intra-péritonéale). Le service « digestif » est couplé est couplé avec la chirurgie gynécologique digestive pour la liste d’astreintes.

Gardes :

– 5-6 gardes par mois environ, 1 WE par mois

– Gardes de « suture » aux urgences du 1er au 4ème semestre inclu ; environ 1/mois et 1 WE/semestre

– Pour la chirurgie oncologique : astreinte avec 4 internes sur la liste 1 viscéral + 3 gynéco)

 

La ROCHE sur YON

Chirurgie digestive : un hôpital de premier plan, un des CH plus gros de France. Très grosse activité de chirurgie viscérale, complémentaire avec celle du CHU. A La Roche on opère 5 jours sur 5 avec 3 salles qui tournent tous les jours (ou presque). Beaucoup de chirurgie ambulatoire (hernie, vésicule, éventration….) et de colons (cancer et diverticulite) qui vient bien compléter la formation. Mais on fait aussi de l’oesophage, du pancréas, de l’hépato et des grosses chirurgies

Gardes : gardes de chirurgie générale aux box mais priorité donnée au bloc opératoire quand il y a du monde à opérer. En général on dort pas trop mal.

 

SAINT NAZAIRE

Chirurgie digestive : gros CH également, sur un format de cité sanitaire réunissant une partie médicale publique et une partie chirurgicale publique. Très intéressant pour tâter du fonctionnement de la clinique. Grosse activité de chirurgie bariatrique.

Gardes : gardes de chirurgie générale d’avis. 6 internes sur la liste de gardes

 

POST-INTERNAT

Pas si pire quand on regarde ce qui se passe à côté dans les autres spécialités. 4 postes de chefs de clinique/assistant à Nantes et 1 d’assistant à La roche sur Yon. Peut-être un poste à créer à St Nazaire dans le futur. Comme les internes sont (relativement) peu nombreux, c’est assez fluide en théorie. Sauf quand ça bouchonne pour les postes de chefs avec les décalages dus aux années recherches / grossesses / disponibilités et autres.

MASTER – DU

Grand nombre de DU/DIU possibles dans la spécialité. Toutes les universités ont les leurs donc il faut pas mal chercher par soi-même (mais c’est pareil partout).

COURS – EVALUATION

Cours de DES de chirurgie générale : 3 fois par an pendant les 4 premiers semestres

Cours de DESC régional : 2 fois par an pendant 3 ans, avec changement de ville à chaque session (Tours, Brest, Angers, Poitiers, Rennes, Nantes). Présence obligatoire à toutes les sessions. (http://www.chirurgievisceraledelouest.com/) Les topos sont faits par les internes sur des thèmes donnés à l’avance.

Cours de DESC national : sous forme de e-learning. Le site continue de s’étoffer avec bientôt la mise en place d’une évaluation des connaissance sous forme de contrôle continu, probablement validant pour le DESC à terme.

Page mise à jour le 27/08/2016

 

UA-39122833-1