Bureau des Internes de Nantes
Médecine Nucléaire

Coordonnateur Local : Pr F. KRAEBER-BODERE

Coordonnateur Régional : Pr P-Y SALAUN (Brest)

Interne référent de la spécialité : Clément BAILLY – referentmednuc@gmail.com

TERRAINS DE STAGE, MAQUETTE à NANTES

8 semestres dont 4 en médecine nucléaire

A Nantes,nous proposons une maquette de 5 stages en médecine nucléaire, un stage de radio, et deux stage libres parmi n’importe quelle spécialité t’intéressant et ayant un rapport avec la médecine nucléaire :  oncologie, hématologie, néphro, cardio, endoc, radio, rhumato, neuro…

Il n’y a pas de périphérique en médecine nucléaire donc les périphériques sont obligatoirement ceux des autres stages (La Roche sur Yon, St Nazaire ou plus rarement Cholet ou Le Mans). Il y a obligation d’en faire deux parmi deux des stages hors médecine nucléaire.

ACTIVITES du SERVICE

Nous avons 3 lieux de stage en médecine nucléaire, le CHU comprend deux unités, la première au centre ville (Hôtel Dieu) et la seconde à l’extérieur de la ville (Laënnec), avec le centre anti-cancéreux (ICO) accolé :

  • CHU au centre ville (Hôtel Dieu) avec activité scintigraphique polyvalente adulte et pédiatrique (exceptée cardio et neuro), avec des vacations de TEP au centre anti-cancéreux (la TEP est sur le centre anticancéreux et partagée à 50% avec le CHU)

  • CHU à l’extérieur de la ville (Laënnec) avec activité scintigraphique quasi exclusive cardio et neuro (et scinti pulmonaire), avec des vacations TEP selon les mêmes modalités

  • Centre anticancéreux à l’extérieur de la ville (ICO), accolé au CHU avec une activité polyvalente d’oncologie scintigraphique, TEP et IRAthérapie.

Pour les gardes, nous sommes considérés comme des internes de spécialité « indifférenciés » pendant 2 ans donc nous faisons les même gardes que tout le monde pendant cette période. Autrement dit, sur un semestre au CHU de Nantes pendant les 2 premières années, en médecine nucléaire ou ailleurs, nous assurons des gardes aux urgences (1 ou 2 par mois) et de rares gardes d’établissement (1 par mois environ).

POST-INTERNAT

1 poste de chef de clinique au CHU

COURS – EVALUATION

La formation de médecine nucléaire est un peu particulière car nous bénéficions de 2 périodes de cours nationaux obligatoires proche de Paris durant respectivement 7 semaines (le plus souvent la 2ème année) et 4 semaines (le plus souvent la 3ème année), à chaque fois sur le semestre de novembre à fin avril. On y apprend successivement l’interaction rayonnement-matière, la radioprotection, la détection et transformation du signal puis les différentes techniques de scintigraphies et TEP.

Page mise à jour le 08/07/2014

UA-39122833-1