Bureau des Internes de Nantes
Néphrologie

Coordonnateur Local :

Coordonnateur Régional :

Interne référent de la spécialité : Sabine LE BOT – referentnephro@gmail.com

TERRAINS DE STAGE, MAQUETTE à NANTES

8 semestres

3 semestres de néphrologie

1 semestre de réanimation

4 semestres libres : généralement cardiologie, médecine interne, infectiologie, endocrinologie, hématologie…

ACTIVITE du SERVICE

Organisation du service CHU

Le service est organisé en :

– Hospitalisation conventionnelle 30 lits pour 3 internes, recevant indifféremment des patients de néphro, des greffés et des dialysés.

– Soins intensifs : 9 lits pour 1 interne, gérant les retours de greffe et les urgences néphro avec attaché à cette aile un service de dialyse aiguë (dialyse de nuit et urgences).

– Hémodialyse chronique : pas d’interne pour le moment mais l’augmentation du nombre de postes d’internes dans le service est en discussion avec la direction du CHU et permettra à un interne d’aller en dialyse chronique.

Le 6ème interne est « volant » et remplace l’interne de repos de garde sur les différents secteurs.

Les gardes s’effectuent dans le service de néphro et assurent les problèmes du service, les avis aux urgences, les appels de greffe.

Il y a 6 internes donc 1 garde tout les 6 jours et 1 à 2 WE par mois pour l’instant, des discussions étant en cours avec l’administration pour augmenter le nombre d’interne à 7.

La gestion du service est essentiellement effectuée par les CCA et jeunes PH au nombre de 5 , en plus des 4 PH et des 5 PUPH.

L’orientation du service est historiquement (5 PUPH) très axée sur la greffe avec un important laboratoire de recherche d’immuno-transplantation couplé au service.

L’immuno-néphro est aussi bien implantée depuis 5 ans.

Les internes sont bien encadrés par les chefs de clinique. Mais la charge de travail est globalement importante. Il y a beaucoup de staff pluridisciplinaires.

Les staffs : néphro, transplantation, anapath, multidisciplinaire pré-greffe, infectiologie…

Les périphs

– St Nazaire : service habitué à recevoir un interne avec une partie hémodialyse et une partie néphro clinique. formation aux gestes (VVC et PBR) . Pas de garde de service mais gardes aux urgences.

– La Roche sur Yon : service en train de se dynamiser avec l’arrivée de 4 jeunes chefs de clinique. 1 interne dans un service de 15 lits. Très bonne formation aux gestes (VVC, PBR…). Hôpital très dynamique.

POST-INTERNAT

3 places de chefs de clinique dans le service, avec la possibilité de poste de PH contractuel pour un an quand le nombre de postulants dépasse le nombre de postes de CCA, de telle sorte que tout le monde puisse faire un post-internat au CHU.

MASTER – DU

Possibilité de DU, master et DEA voire thèse de science dans tous les domaines : les plus demandés sont surtout ceux d’immunologie (à Nantes), de dialyse (Amiens ou Strasbourg), de trouble hydro-électrolytique (Paris)… Du fait de la proximité de l’unité INSERM, la réalisation d’un master ou d’une thèse d’immunologie de transplantation ou d’auto-immunité est facilitée.

COURS – EVALUATION

Au niveau régional, cours pour les internes (4 -5 journées/an) qui sont couplées parfois avec le congrès de la Société de Néphrologie de l’Ouest.

Au niveau national : cours organisés par le Collège Universitaire des Enseignants en Néphrologie à partir de la 2ème année.

Page mise à jour le 20/05/2015

UA-39122833-1