Bureau des Internes de Nantes
Santé Publique

Coordonnateur Local : Pr Leila Moret –  leila.moret@chu-nantes.fr

Coordonnateur Inter-régional : Pr E. RUSCH (Tours)

Interne référent de la spécialité : Lucie MALLOGGI – referent.santepublique@gmail.com

Nombre de postes ouverts (2016-2017) : 2
Nombre d’internes en poste en Novembre (2016-2017): 15
Nombre d’assistant hospitalo-universitaire en poste : 2, Dr Lannes & Dr Leclère – brice.leclere@chu-nantes.fr

Description succincte de la spécialité

Les internes actuels ont des profils très variés :

économie de la santé

éducation thérapeutique

promotion de la santé

prévention

épidémiologie (cancérologie, infectiologie),

communication

biostatistiques

recherche

pédagogie médicale

Il est en effet possible à Nantes de suivre la spécialisation qui vous plait, l’équipe enseignante étant très ouverte et à l’écoute des internes pour les aider dans leurs projets. Vous aurez une grande liberté au moment du choix de votre Master 2. De plus, il existe une variété importante dans les terrains de stage et le panel s’élargit régulièrement, permettant de satisfaire le plus grand nombre d’internes, et ce quelles que soient leurs aspirations.

Stages agréés DES de santé publique à Nantes

Sur les 8 semestres, vous devrez en effectuez au moins 6 dans des stages agréés pour le DES de Santé Publique. Actuellement, 30 services ont cet agrément dans la subdivision de Nantes (d’autres sont actuellement en cours de demande d’agrément).

Votre maquette devra comporter au moins 1 stage extrahospitalier. Aucun quota minimum de stage CHU ou hospitalier n’est requis pour la validation du DES.

La majorité des stages sont à Nantes, quelques périphériques hospitaliers sont disponibles (Saint Nazaire, La Roche Sur Yon). Certains de ces services sont demandeurs d’internes de santé publique mais pour l’instant, aucun interne n’a eu à partir en périphérie pour manque de place à Nantes.

Il est assez facile de faire ouvrir de nouveaux terrains de stage à condition de s’y prendre par soi-même pour lancer les démarches et contacter les lieux désirés, monter un projet

LISTE STAGES SANTE PUBLIQUE

Gardes

Si vous êtes en stage au CHU pour votre premier semestre, vous vous verrez attribuer environ 6 gardes aux urgences adultes de l’Hôtel-Dieu. Libre à vous de les honorer, ou bien de tenter de les refourguer aux internes des autres spécialités médicales. Passé le premier semestre, il n’y a plus de gardes (sauf si vous voulez en prendre).

Stages Hors Subdivision

Échanges HUGO
Nantes fait partie du GCS HUGO (Hôpitaux Universitaire du Grand Ouest), donc des possibilités d’échanges facilités avec Rennes, Angers, Tours, Poitiers et Brest (il faut échanger avec un interne de la ville où l’on souhaite aller, cet interne n’est pas forcément un interne de santé publique).

Inter CHU
Possible avec au minimum 4 semestres validés. Sélection sur dossier avec présentation orale du projet devant des membres de la CME du CHU (classement à l’internat non pris en compte, c’est le projet de stage qui importe).

DOM-TOM
Vous avez la possibilité d’effectuer des stages dans des services agréés de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie selon des modalités fixées par des conventions signées entre ces collectivités et votre université de rattachement.
Vous pouvez également choisir un stage dans l’interrégion des Antilles-Guyane ou dans la subdivision de l’océan Indien. La durée des stages ne peut pas être supérieure à 2 semestres. Des dérogations peuvent être accordées sur le nombre de stages validés avant le départ et sur la durée passée Outre-mer. Le dossier est à compléter 6 mois avant votre départ.

Stages à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) à Rennes
Possibilité d’effectuer 1 ou 2 stages (dans ce cas consécutifs) à l’EHESP.

Semestres à l’étranger
Déjà réalisés par d’anciens internes (au Québec, en Floride, au Sénégal), ces projets relèvent parfois du parcours du combattant ! Mais avec un dossier béton et beaucoup de volonté, tout est possible !

Formation

les Rendez-vous de Santé Publique
En moyenne une fois par mois (le mardi). Formations méthodologiques, présentations de travaux en lien avec ce qui est réalisé localement, discussions autour d’une thématique, … Public présent : professionnels de la santé publique, internes de SP, médecins du CHU (selon les thématiques abordées).

le Staff des internes
Un vendredi par mois. L’un d’entre nous présente ses travaux ou le fruit de ses recherches sur un thème particulier. L’assemblée est constituée de l’ensemble des internes de SP, notre AHU et notre chef de pôle. La présentation est suivie d’une discussion autour de la thématique abordée. Le staff est également l’occasion de faire le point sur les projets de chaque interne, les éventuelles difficultés rencontrées en stage, les propositions d’aide-méthodologique, l’agenda des événements et formations en santé publique.

les Visioconférences interrégionales
Instaurées en 2014, elles permettent de réunir facilement les internes de Nantes, Angers, Tours, Rennes, Brest et Poitiers, pour échanger et s’instruire autour d’une thématique : politique de santé, économie, éthique… La visioconférence est animée par un enseignant de la subdivision qui organise l’événement.

les Séminaires interrégionaux de DES
2 par an sur 2 jours. En octobre, il s’agit du séminaire de validation (pour les internes en fin d’internat) ou de mi-validation (pour les internes en 4ème semestre). Souvent, y est accolée une journée de formation. En février-mars a lieu un séminaire organisé par les internes mais au cours duquel des professionnels interviennent sur une des thématiques de santé publique (ex : éducation thérapeutique, économie de la santé, informatique médicale…). Présence obligatoire.

le Séminaire national de DES
1 par an en Avril, sur 5 demies-journées. En 2017, il aura lieu à Nantes, autour du thème «Urban health: la ville face aux enjeux de santé publique».

la Journée de formation du CliSP
Chaque été à Paris, un thème différent chaque année

Un accès à des cours de diverses formations
séminaires de recherche clinique du CHU
– formations Epi-Sûre en épidémiologie et statistique
– congrès ADELF-EPITER

Master 1 « Biologie Santé » à Nantes avec 2 UE : « Méthodologie de la recherche clinique et épidémiologie » et « Biostatistiques ».
Les internes de santé publique de 1ère année y sont inscrits de droit. Ils peuvent toutefois s’inscrire à celui de Paris XI si ils le préfèrent à condition de respecter les dates d’inscription
. Les cours de l’UE « Biostatistiques » débutent début octobre (jeudi après-midi, de 15 à 19 heures). Les cours de l’UE « Méthodologie de la recherche clinique et épidémiologie » ont lieu de janvier à mai, le jeudi après-midi, de 14 à 17 heures. Il est possible de s’y inscrire en 1ère année d’internat, même si les 4 premiers cours auront déjà eu lieu.

Master 2
Non obligatoire mais quasiment indispensable pour tout interne de santé publique (tous les internes actuellement en cursus à Nantes en font un ou prévoient d’en faire un).
– Master 2 « local » de Santé Publique intitulé «
Modélisation en Pharmacologie Clinique et Epidémiologie ». Il est basé à Rennes, mais co-organisé avec Nantes et les cours peuvent être suivis en visioconférence à Nantes. Le stage de Master 2 peut s’effectuer à Nantes.
– Master 2 Santé-Environnement, intitulé «
MAN-IMAL ».

Nouveau Master 2 Recherche clinique à partir de novembre 2017.
Les internes peuvent également choisir
le M2 d’une autre ville, en présentiel, semi-présentiel, ou à distance. L’organisation pratique des cours et du stage dépend de chaque M2 (dans l’ensemble, stage possible à Nantes dans un terrain de stage correspondant à la thématique).

Principaux DU ou DIU à Nantes
Dynamique d’amélioration des pratiques professionnelles (1 an), Prévention, promotion de la santé, et éducation thérapeutique du patient (1 an), Hygiène et épidémiologie infectieuse, DU Ethique appliquée à la santé, autres DU ou DIU possibles selon le choix de l’interne.

Plusieurs DESC
Addictologie, Pharmacologie clinique, Infectiologie….
Les DESC vont disparaître avec la réforme du 3ème cycle des études médicales, dont la mise en oeuvre est prévue pour la rentrée 2017. Certains seront remplacés par des options transversales du DES de Santé publique, d’autres deviendront des DES à part entière (gériatrie, infectiologie).

En résumé, les avantages à de la Santé Publique à Nantes :

un large choix de terrains de stage (relativement au nombre d’internes), dans des domaines divers et variés

pas de contrainte dans la formation, liberté dans la maquette, pas d’orientation « imposée »

une équipe universitaire très accessible, à l’écoute des attentes des internes

une dynamique positive de la discipline, en plein essor

la coopération interrégionale pour la formation théorique

le CHU de Nantes, un des meilleurs de France dans beaucoup de domaines, très dynamique, très attractif, et une très bonne faculté de médecine

les gardes aux Urgences obligatoires seulement au premier semestre, avec possibilité d’y échapper en choisissant un stage hors-CHU

la situation géographique : proximité de l’EHESP, de l’ISPED, à 2h de Paris en TGV, et à 45 minutes de l’océan

une ville étudiante, très dynamique sur le plan culture

Pour des informations complémentaires

ISPclisp

 

 

 

Page mise à jour le 07/05/2017

UA-39122833-1